Nous contacter

Suggestions, propositions d'annonces... : Contactez-nous

Newsletter

Restez informé de notre actualité en vous inscrivant à notre lettre !

Bulletin de liaison

Pour consulter le dernier bulletin de liaison, relatif à l'actualité juridique de ce mois, cliquez ici

La Revue des Docteurs en Droit

Pour consulter la revue, cliquez ici

Sites partenaires

Suivez-nous


 

L’Association Française des Docteurs en Droit a pour but de promouvoir le diplôme du doctorat en droit et en économie et d’entretenir entre ses membres un esprit d’étroite solidarité et d’entraide. Missions et activités
 

Le titre de docteur est devenu le diplôme d’excellence de la voie académique, délivré par tous les établissements de l’enseignement supérieur, grandes écoles comprises. Il est mondialement reconnu et apprécié. En se professionnalisant, il implique un partenariat fructueux entre les écoles doctorales et les divers milieux professionnels.


Quelques chiffres

Chaque année voit arriver en France 1 000 à 1 200 nouveaux docteurs en droit ou science économique. La parité semble parfaite dans ces disciplines : autant de femmes que d’hommes.

En droit, science économique et gestion, près de 50 % des docteurs sont dans l’enseignement supérieur et la recherche, 6% professeurs agrégés du Secondaire, 9 % cadres de la fonction publique, 12 % cadres dans les entreprises et 8 % exercent en profession libérale.

Les docteurs ont un revenu médian supérieur de 10 % à celui des diplômés de Maîtrise 2 et, même si le titre de docteur ne représente pas toujours, en début de carrière, un avantage substantiel, il est certain qu’il est un signal de valorisation dans la poursuite de la vie professionnelle. 


Aujourd'hui, une filière d'excellence se doit d'être irriguée par la recherche 

Le cursus européen est construit autour de trois niveaux : Licence, Master, Doctorat (LMD). Le doctorat est désormais la filière d’excellence internationalement reconnue.

En France, les Pôles de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) regroupent des Universités et des grandes écoles pour structurer la recherche et développer le doctorat.

Désormais, les grandes écoles s’orientent avec détermination vers des filières de recherche délivrant le doctorat. Le classement des établissements supérieurs d’enseignement et de recherche se fait, dans le monde, par l’appréciation de la qualité du corps enseignant, de l’avenir des étudiants et de l’évaluation de la recherche.

Le doctorat n’est plus seulement la voie d’accès aux carrières universitaires ; il devient un diplôme intégré dans les filières professionnelles, en entreprises et dans les professions libérales. Chacun a compris, aujourd’hui, qu’on ne peut pas faire de formations d’excellence si on n’est pas irrigué par la recherche. Or, la thèse est l’étape incontournable de la recherche et devient une voie privilégiée dans la vie professionnelle.


La position nouvelle du doctorat, grâce aux nouvelles attributions des écoles doctorales

Le doctorat se prépare en écoles doctorales, institutions chargées d’encadrer les doctorants dans la préparation de leur thèse et de suivre les jeunes docteurs dans l’évolution de leur vie professionnelle.

Les écoles doctorales sont accréditées par l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (AERES) pour conduire la formation des doctorants au sein d’équipes de recherche et de laboratoires.

Le doctorant signe un contrat doctoral, contrat de travail de droit public d’une durée de trois ans, assorti d’une rémunération.

En charge de l’insertion professionnelle des futurs docteurs, les écoles doctorales cherchent de plus en plus à établir des partenariats avec le monde socio-économique afin que la préparation de chaque thèse s’inscrive dans un projet clairement défini. Elles organisent des séminaires de sensibilisation et d’initiation au monde des entreprises pour créer un lieu de rencontre entre les doctorants et les acteurs économiques, améliorer la communication entre ces différents partenaires et favoriser la prise de conscience, par le doctorant, de l’importance de son insertion professionnelle.

Les écoles doctorales de droit, économie et gestion sont ainsi devenues les correspondants naturels de l’AFDD tandis que l’Association constitue un partenaire privilégié de ces écoles doctorales dans toutes les universités.

D’un côté, les écoles doctorales sont le centre de référence des sections régionales de l’AFDD dont elles définissent le ressort territorial et garantissent la qualité des activités. De l’autre, les écoles doctorales tirent profit de l’ouverture professionnelle offerte par les docteurs en droit, membres des sections régionales et de la délégation nationale de l’AFDD.